Lucienne Deschamps – Comedienne Chanteuse

Bienvenue sur le blog de Lucienne Deschamps

Ils en parlent…

 

dsc0170.jpg
Des « mots d’amour », de ceux qui sont aussi nécessaires à la vie que boire ou manger, Lucienne
Deschamps a su les choisir parmi quelques poètes disparus : Aragon, Guillevic…et Ferré, ce qui fera grincer les dents à l’évocation de l’anar-riche, citoyen de Monaco.

Elle privilégie les poètes vivants : Bernard Noël, Jean-Pierre Siméon, Françoise Geier tandis que son complice, Sylvain Durand, habille musicalement les œuvres orphelines de Maximine, Sylvie Nève, Michel Breton, entre autres.

Car peut-on soutenir qu’on « bon poète » est un poète mort ? que son passage « derrière le miroir » lui permet d’accéder à une gloire posthume comme si le temps avait pour mission de séparer le bon grain de l’ivraie, ou que la poésie souffre d’être chantée ?
Elle a perdu la préciosité des siècles précédents, appelle un chat une chatte, s’empare du plaisir comme un dû (« C’est dingue d’être deux » de Matthias Vincenot) de la prostitution, sans hypocrisie, ce qui correspond au caractère de Lucienne Deschamps.

Sa voix se fait source, cascade, maelström, c’est selon. Ou cristal à la limite de la fêlure, feulement ou tendresse dans « garde ma main sur ton ventre » du frangin Christian Dente, trop tôt disparu.

Merveilleusement soutenue par Sylvain Durand, au piano voix, elle est de la trempe des Francesca Solleville, Christine Sèvres, Catherine Sauvage.
Ne passez pas sans la voir sur scène, sans l’écouter sur CD*, vous rateriez des instants précieux car rares.

Françoise Ducastel, membre du « centre de la chanson ».

*précèdent CD : »Lucienne Deschamps chante les poètes », « mots d’amour »
Les 2 Cds production Vive Voix, distribution EPM/Socadisc.

dsc0199.jpg

« Vous avez chargé mon texte d’une émotion dont la résonnance le renouvelle complètement. Je vous en remercie de tout cœur, et de l’avoir introduit dans un ensemble auquel votre voix donne une ampleur remarquable. Aragon ou Ferré retrouvent grâce à vous énergie et jeunesse… » Bernard Noël

« Je viens d’écouter vos chansons, j’aime beaucoup ! votre voix les accompagne si bien : avec chaleur, avec humour ; une voix fruitée. Merci pour ce cd. Je trouve vos choix de poèmes superbes… » Andrée Chédid

« Quelle belle et bonne idée, Lucienne, artistiquement et pédagogiquement, de commencer par ce rappel de la bande des surréalistes si divers! Le chant souverain et la grave parole d’Aragon fait après comme un fleuve… « honte à ceux qu’un ciel pur ne fait pas soupirer » … Encore un beau moment grâce à toi, et l’émotion d’entendre les gens se mettre à chanter un poète. » Maximine
 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

PERLES A GOGO... |
Franconphonie |
maloë blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | HEMATOME
| Je suis un lieu commun Jour...
| Ballades en images